Shopping Cart

0

Your shopping bag is empty

Go to the shop

Mieux vaut prévenir que guérir! - Comment prévenir les maladies / infections après le vêlage

By: :Neil Lyons 0 comments
Mieux vaut prévenir que guérir! - Comment prévenir les maladies / infections après le vêlage

Comme le dit le dicton, mieux vaut prévenir que guérir, alors voici quelques conseils pour aider à prévenir les problèmes courants affectant les veaux nouveau-nés.

Colostrum

Les veaux nouveau-nés sont les plus sensibles aux maladies et ne dépendent que de l'immunité acquise par le colostrum des vaches. Assurez-vous que les veaux nouveau-nés reçoivent suffisamment de colostrum, au moins 3 litres dans les 2 premières heures suivant la naissance. À ce stade, ils sont les mieux à même d'absorber les anticorps dans le colostrum. Les veaux qui ne reçoivent pas de colostrum courent un plus grand risque de développer des diarrhées et d'autres infections

Propreté

L'hygiène et la propreté sont également importantes pour freiner la propagation des maladies. Les aires de vêlage doivent être nettoyées après chaque vêlage, avec une litière propre et sèche. Les équipements de vêlage tels que les crics de vêlage, les cordes, les biberons, etc. doivent également être nettoyés après chaque utilisation. Les veaux nouveau-nés sont très sensibles à l'infection par le nombril peu de temps après la naissance, les maladies des articulations ou du nombril peuvent être évitées en pratiquant une bonne hygiène, un apport adéquat en colostrum et en traitant le nombril avec un désinfectant peu de temps après la naissance. (une solution d'iode fonctionne bien).

Vaccination

Lorsqu'il y a des antécédents de problèmes d'affouillement dans une ferme, un programme de vaccination peut être nécessaire pour y faire face. Consultez votre vétérinaire pour développer un programme approprié pour votre ferme, spécifique au type d'affouillement présent. Les vaches sont généralement vaccinées 12 à 3 semaines avant le vêlage, les vaches développent alors des anticorps pour lutter contre les bactéries responsables de l'affouillement. Encore une fois, pour qu'un programme de vaccination fonctionne, le veau doit consommer suffisamment de colostrum afin d'absorber ces anticorps et de développer une immunité contre l'infection.

Pour plus de conseils sur l'un des points ci-dessus, veuillez contacter un membre de l'équipe Moocall pour parler à certains de nos spécialistes de l'élevage au +353 1 96 96038 ou par e-mail support@moocall.com

En savoir plus sur le capteur de vêlage Moocall ici:https://moocall.com/pages/moocall-calving-sensor-information

Laissez un commentaire